La blette à carde

Fiche légume

Beta vulagris L. comprend la betterave, sucrière et fourragère, l’épinard perpétuel, la bette maritime et la blette à carde (appelée aussi bette ou poirée). Les Grecs cultivaient déjà la carde rouge. La poirée aux larges cardes est mentionnée en 1596. On la cultive en Chine depuis le VIIe siècle.

La blette est un légume facile à cultiver qui nécessite cependant un sol humide et riche en azote. Elle répond bien à la présence de sel en raison de son origine maritime, et on a pu lire qu’il serait profitable d’en incorporer avant le plantation.

La blette est riche en calcium et en fibres, et c’est une excellente source de vitamine A. C’est un légume qui s’accommode de très nombreuses façons. Ses feuilles (comme celles de la betterave) servent à confectionner les soupes. On peut les servir bouillies avec un filet d’huile d’olive et du citron.

Recette : gratin de blettes

Préchauffer le four à 180°C. Cuire les côtes de blettes à l’eau bouillante salée ou à la vapeur, conserver les feuilles pour faire une soupe. Les égoutter et les couper en petits morceaux. Dans un plat beurré, alterner couches de côtes, de béchamel et de parmesan. Enfourner 15 minutes.

Recette : blettes aux anchois

Cuire les côtes à l’eau bouillante salée ou à la vapeur, conserver les feuilles pour faire une soupe. Hacher les anchois et les faire fondre à feu doux dans 2 cuillerées d’huile d’olive avec de l’ail. Ajouter les côtes cuites, et continuer la cuisson d’abord à feu vif, puis à feu doux pendant 10 minutes. Parsemer de parmesan, verser un filet d’huile d’olive et servir aussitôt. Il existe une variante à la tomate (concassée, en conserve), ajoutée en même temps que les côtes cuites.